Starbucks Marche Tranquillement En Arrière “Sans-Abri” Salle De Bains De La Politique Dans La Nouvelle Couleur “Brave” Manuel De L’Employé

Starbucks a tranquillement se dirigea vers leurs “all inclusive” salle de bains de la politique, peut-être après s’être rendu compte que leurs employés et leurs clients n’étaient pas de répondre ainsi à la perspective de vagabonds à l’aide de leurs magasins comme un refuge pour sans-abri.

Dans le cadre de leur nouvelle “Troisième Place de la Politique”, que la compagnie a fermé de 8 000 magasins de livres dans les têtes, mardi, Starbucks dit: “Nous voulons que nos magasins à la troisième place, un environnement chaleureux et accueillant où les clients peuvent se rassembler et connect. Tout client est bienvenue pour utiliser Starbucks espaces, y compris ses toilettes, de cafés et de terrasses, indépendamment du fait que ils font un achat.”

Ok – c’est très bien pour les personnes sans-abri à la recherche de prendre de l’air conditionné gratuit cet été ou tout simplement déposer le massif de chou dump qui a été de brassage.

Mais attendez – qu’est-ce? Starbucks nouveau la Troisième Place de la Politique de lit aussi:

Lors de l’utilisation d’un Starbucks de l’espace, nous demandons respectueusement que les clients se comportent de manière à maintenir un environnement chaleureux et accueillant par:

L’utilisation d’espaces comme prévu

Avoir de la considération pour les autres

La communication avec le respect

Agir de façon responsable

Uh oh, ce n’est pas très bon pour ceux qui cherchent à prendre un lavabo-salle de bain tout en respirant dans un café fraîchement moulu…

À l’occasion, les circonstances de son comportement perturbateur peut faire il est nécessaire d’interdire le client de retourner dans nos magasins.

Excusez-nous?

Dans ces situations, Starbucks partenaires devraient suivre “demande d’Un Client Restrictionprocédure pour les états-UNIS exploités par les magasins.

Starbucks Vice-Président Exécutif Rossann Williams a donné un exemple de la façon dont un employé de l’approche de “perturbateur” client en utilisant un langage grossier:

“Vous êtes dans notre magasin tous les jours, et que nous aimons, c’est votre troisième lieu, mais d’un humain à un autre être humain, le langage que vous utilisez est de faire d’autres clients mal à l’aise. Donc, soit vous avez à changer votre comportement, et de rester et être une partie de notre la troisième place, ou je vais devoir vous demander de partir, et vous pouvez revenir à un moment plus tard, quand vous vous sentez comme vous pouvez être une partie de notre la troisième place. Et en fait, si vous voulez aller faire un siège, je vais vous apporter plus de une tasse d’eau, juste pour s’assurer que c’est un grand reste de votre journée.”

Pas de manière inclusive maintenant, sommes-nous Starbucks? Bien sûr, la marginalement groupe diversifié de bien s’habiller, les clients sur la photo ci-dessous peuvent être en mesure de profiter de l’utilisation des installations de chez Starbucks, mais qu’en est différemment logés? Ce qui constitue une “rupture?”

Le nouveau 68-page, employé du guide de candidature et plus d’une douzaine de vidéos présentées lors du mardi de la session de formation inclus les préjugés raciaux de la formation, avec quantité de café du vendeur nouveau style de vie axé sur l’enseignement des employés à être de couleur “brave” – rappelant à tous que le racisme institutionnel imprègne la société.

“Voici ma conviction: en Grandissant, il y avait un terme appelé “color blind”, qui décrit l’apprentissage d’un comportement de faire semblant de ne pas l’avis de course — qui n’a même pas de sens”, a déclaré chef de la direction Kevin Johnson. “Donc, aujourd’hui, nous sommes au début d’un nouveau voyage, de parler de la course directement — ce que mon ami et Starbucks membre du conseil d’administration Mellody Hobson appels ‘couleur courageux.’”

La formation met également l’accent sur les préjugés dans les espaces publics, complet avec un documentaire qui met l’accent sur l’histoire de préjudice. Les employés ont reçu peu d’ordinateurs portables pour enregistrer leurs “pensées intimes,” et ont été invités à tenir un journal sur la façon dont ils se sentent au sujet de telles choses comme “ce qui me fait, à moi? Et vous, vous?” et “Dans votre vie, où vous sentez-vous un sentiment d’appartenance?

Tout cela parce qu’un manager à Philadelphie, Starbucks a appelé les flics sur les deux hommes en noir, Rashon Nelson et Donte Robinson, qui étaient en attente pour un ami sans avoir commandé quoi que ce soit.

Le gestionnaire a été tiré, et Starbucks s’engage ensuite à ce “sans-abri” des actions de sensibilisation dans un acte désespéré de limiter les dégâts… qui ils ont à présent marché juste en arrière.

Le poste Starbucks marche Tranquillement en Arrière “sans-Abri” salle de Bains de la Politique Dans la Nouvelle Couleur “Brave” Manuel de l’Employé est apparu en premier sur le pétrole brut.de nouvelles.