Atout Face À De Nouvelles Pressions À S’Asseoir Pour Mueller Interview Après Kim Sommet

Maintenant que le Président Donald Trump historique de la rencontre avec le dirigeant Nord-coréen Kim Jong de l’Onu est venu et reparti, son équipe juridique de l’attention est détournée vers le Conseiller Spécial Robert Mueller. Et comme Bloomberg rapports, Mueller – qui pousse à envelopper l’enquête le plus rapidement possible – est de monter un dernier coup de force de convaincre Trump et son équipe juridique volontairement de s’asseoir pour une entrevue. Alors que Mueller a subi les frondes et les flèches de Trump colère – Trump, les alliés ont jeté vitriol à l’avocat spécial sur les deux twitter et nouvelles de câble – sa détermination à interviewer le président demeure inflexible.

Trump

Si, maintenant, les deux côtés doivent soit trouver un terrain d’entente ou préparez-vous pour une bataille juridique que devra probablement être résolue par la Cour Suprême.

Maintenant, Mueller a l’intention d’éliminer rapidement une question centrale à Atout de l’équipe juridique: si le président va s’asseoir volontairement pour une interview dans la sonde russe à l’élection d’ingérence, selon actuels et anciens fonctionnaires des états-UNIS. Après des mois de négociations, les deux parties doivent trouver un terrain d’entente ou de la vitesse pour un précédent juridique de lutte susceptibles d’aller tout le chemin à la Cour Suprême.

“C’est un peu un jeu,” dit Harry Sandick, un ancien procureur fédéral qui est maintenant un partenaire avec des cabinets d’avocats Patterson Belknap Webb & Tyler. “Mueller pourrait obliger le président, mais n’a probablement pas envie. Il fait face à certains risques de litiges. Trump pourrait la contester, mais il est également confronté à un risque politique.”

Au cours de leur poussée à tourner l’opinion publique contre Mueller, Trump avocats, dirigée par Jay Sekulow et Rudy Giuliani, se sont engagés dans sélective fuit, y compris au début de Mai, quand ils ont divulgué une liste de 49 questions prétendument tourné. Comme un avocat qui a parlé avec Bloomberg a souligné, les négociations en cours ont transformé en “un peu de jeu.” D’autres ont prétendu que la fuite était destiné à la pression Mueller en tuant l’interview (bien sûr, nous savons tous comment ça s’est avéré).

“C’est un peu un jeu,” dit Harry Sandick, un ancien procureur fédéral qui est maintenant un partenaire avec des cabinets d’avocats Patterson Belknap Webb & Tyler. “Mueller pourrait obliger le président, mais n’a probablement pas envie. Il fait face à certains risques de litiges. Trump pourrait la contester, mais il est également confronté à un risque politique.”

L’entretien est la clé de Mueller de l’enquête afin de déterminer si Trump ou l’un de ses associés aidé la Russie d’ingérence dans la à 2016 les élections AMÉRICAINES, et si Trump a agi de façon à obstruer la sonde, un fonctionnaire a déclaré.

Pendant ce temps, Giuliani, a affirmé le mois dernier que lui et Trump ont déjà été en train de répéter pour une entrevue en personne avec Mueller après le conseiller spécial a sommairement rejeté l’Atout juridique de la demande de l’équipe d’effectuer une partie de l’entretien dans un format écrit.

Cependant, puisque les agents du FBI a perquisitionné Trump procureur Michael Cohen à la maison, le bureau et la chambre d’hôtel et seraient en préparation pour l’accuser d’un crime, le président a grandi de plus en plus se méfier d’une interview.

Un problème pour Trompette, cependant, c’est que si Mueller gagne à la Cour Suprême, il pourrait contraindre Atout de s’asseoir pour un Grand Jury pour aussi longtemps qu’il le souhaite, et sous réserve d’Atout à des questions sur un éventail de sujets, sans fournir la moindre alerte avancée.

“Je pense que la Cour Suprême se prononcera dans Mueller, la faveur, mais nous ne savons pas vraiment,” Sandick dit. “Si Mueller gagne, il peut effectivement mettre Atout dans le grand jury sans que son avocat pour aussi longtemps qu’il veut et poser des questions sur tout sujet qu’il veut.”

En outre, si Trump choisit le cour de la bataille de route, Mueller, la sonde ne rencontre d’autres retards, tandis que le parti n’y aurait probablement pas arriver jusqu’en octobre, au plus tôt, après que la Cour rentre de ses vacances d’été. Cela voudrait dire que l’enquête n’y aurait probablement pas d’envelopper jusqu’à la fin de cette année ou au début de l’année prochaine au plus tôt. Il faudrait aussi ouvrir le Parti Républicain jusqu’à un haut degré de risque politique, parce que le Tribunal de la décision finale du pourrait arriver juste avant les examens de mi-session.

Mais depuis le début de la sonde, le plus grand obstacle à une entrevue est l’Atout. Le président de l’équipe juridique est passée à un cheveu d’un accord de retour en janvier. Mais comme Atout ai froid aux pieds, son équipe ont envoyé Mueller 20 pages lettre affirmant que l’Atout n’est pas en droit de réponse Mueller questions qu’ils ont invoqué l’Atout du privilège de l’exécutif.

Indépendamment du fait que l’entrevue se produit, Mueller a dit d’Atout de l’équipe qu’il va préparer un rapport résumant les conclusions de son rapport qui sera remis au ministère de la justice et, éventuellement, au Congrès. Puis ce sera au Congrès que pour la publication du rapport.

Qui dépend en fin de compte le résultat de l’examen vote.

Le poste Atout Face à de nouvelles Pressions À s’Asseoir Pour Mueller Interview Après Kim Sommet est apparu en premier sur le pétrole brut.de nouvelles.